Qui n’a jamais à faire un choix un jour ?

Qui n’a jamais été confronté à un dilemme au moins une fois dans sa vie ? Personne. Pas même le personnage de ce roman, Emma, qui doit se décider devant l’autel. Doit-elle dire « oui » ? Et avant de se décider, elle se crée intérieurement des films et se projette dans des vies potentielles. A ses vies imaginaires, entre chaque chapitre, différents invités au mariage partagent leurs points de vue et/ou leur dilemme sur leurs petits et grands choix à faire dans leurs vies. J’ai vraiment aimé ces petits apartés qui font tout le charme de ce roman. Dès les premières lignes, le lecteur est inévitablement porté par l’histoire et par l’écriture de l’auteure révélée par « La délicatesse du homard ». Le texte, à la base un projet de scénario devenu roman, montre bien le réel talent de romancière de Laure Manel. C’est original et drôle. Et touchant aussi. La fin de l’histoire est inattendue mais je n’en dis pas plus.

Je terminerai par les premiers mots de l’auteure :« Aux indécis, Aux rêveurs, A ceux qui se questionnent, Et à ceux qui se font des films » …… Arrêtez en tout cas de vous poser la question et lisez ce livre, vous allez adorer !Pour ma part, c’est un réel coup de cœur ❤❤