Will Henry est orphelin depuis deux ans, mis à part ses parents il n’avait pas de famille, il s’est donc retrouvé apprenti au service de l’employeur de son père.

Employeur bien connu de la ville natale du jeune garçon, mais personne ne sait quel est son véritable métier, Will Henry ne doit d’ailleurs jamais en parler ni répondre à aucune question à ce sujet.
Car le docteur Warthrop est monstrologue !!
Pas le genre de boulot qui fait l’unanimité dans les salons mondains, non ? Son père l’était aussi, éminent monstrologue qui plus est.
Alors, quand le détrousseur de tombeaux vient frapper à la porte en pleine nuit, c’est rarement pour prendre le thé….

Premier tome d’une série de 4 livres, seul tome traduit en français, pourquoi donc ? Bonne question ? Peut-être qu’il n’a pas connu un très bon accueil sur le marché français ?
J’avoue l’avoir emprunté dans le cadre de mon partenariat #lesambassadeursLeventdeslivres parce que le thème m’intéresse et surtout parce que c’est l’auteur de La 5ème vague, que j’ai beaucoup beaucoup appréciée.
Sauf que là, il s’adresse à un public plus jeune, de part le style utilisé, les touches d’humour (auxquelles je n’ai pas forcément adhérées) ceci dit, certains passages sont vraiment très glauques dans leurs descriptions.
J’ai l’impression d’avoir passé des semaines sur cet unique tome, j’avoue n’avoir éprouvé d’empathie pour aucun personnage, si peut-être un peu pour le collègue un peu barré du Doc W.
Will Henry, (pourtant un môme dégourdi, et j’aime beaucoup les histoires de mômes) ne m’a fait ni chaud ni froid….
Je suis hyper bon public avec la litté jeunesse et YA, mais là, ça n’a pas pris, j’ai satisfait ma curiosité, je ne lirai sûrement pas les suites, si un jour elles sont traduites.
Next…