Par la fenêtre de leur cabane au beau milieu des marais, Kay, six ans, voit sa mère partir sans un regard en arrière, abandonnant son mari et ses cinq enfants. Peu de temps après, ce sont tous ses frères et sœurs qui s’en vont, seul Jodie semble éprouver de la peine pour sa petite sœur, mais entre elle et les coups, son choix, certes difficile, est fait. Kay se retrouve donc seule avec Pa, qui finira aussi par ne plus revenir….La fille des marais, ainsi nommée par les habitants de Barkley Cove, est en quelque sorte une sauvageonne, elle fuit le monde, mais en même temps, aimerait avoir des amis, elle observe, cachée au sein de sa nature chérie. Tate, un ancien ami de Jodie, réussit à percer sa carapace, mais la vie étant ce qu’elle est, il partira aussi et Kay, avide de contact, ne sera pas assez méfiante face à celui qui croisera sa route….Quelle merveille que ce roman ❤️❤️Un coup de cœur énoooooorme !!!Déjà rien que le titre était hyper prometteur !Dès les premiers mots, j’ai su que j’aimerais Kay, cette petite môme qui va devoir apprendre tout de la vie, seule, au fond de son cher marais, elle va faire montre d’une sacrée débrouillardise, elle va lier une amitié sincère et même plus avec un personnage dont je n’ai pas parlé dans mon résumé, et que j’ai aimé autant qu’elle. J’ai souffert pour elle à chaque abandon, j’ai pleuré et ragé avec elle devant tant de discrimination. Elle m’a émue, elle m’a fait sourire, elle m’a agacé aussi. J’ai grandi avec elle, j’ai découvert son marais, j’en ai appris beaucoup sur lui, sur les animaux qui y vivent. J’ai appris la belle signification de « Là où chantent les écrevisses ». J’ai aimé et détesté les mêmes personnes qu’elle. Elle a été plus qu’une amie pour moi, je l’ai aimé très fort et je lui garde au chaud une place dans mon cœur de lectrice 💕💕💕Il est de retour à la boutique, et j’avoue que j’avais très envie de le garder.