Il y a un an, un nouveau virus s’est attaqué à l’espèce humaine, il a commencé par rendre malades les plus de quinze ans, beaucoup sont morts, ceux qui ont survécu ne sont plus les mêmes, ce sont des sortes de zombis vivants, ils ne survivent que pour mieux dévorer les enfants qui croisent leur route … A l’instar des zombis, ils sont lents et désorganisés, mais depuis quelques temps leur comportement changent, ils n’attendent plus qu’un gamin isolé croisent leur route, non, ils se dirigent directement à la source et attaquent les forteresses de fortune où ils sont sûrs de trouver de la chair fraîche !Il n’y a évidemment plus de contact avec le reste du monde, mais ici en Angleterre, les enfants vivent en communauté, ils se sont regroupés entre eux pour survivre, ho, bien sûr il existe des clans, on n’est pas chez les bisounours, des conflits ont lieu entre eux, mais face à cette nouvelle sorte d’intelligence chez les adultes, les Waitrose et les Morrisons décident de faire alliance, surtout lorsque débarque un gosse disant venir de Buckingham Palace, mandaté par son chef pour trouver d’autres bandes de gosses pour recréer une vraie communauté !! 
Premier tome d’une série de sept, qui a beau être étiquetée jeunesse, n’en reste pas moins très abordable pour les adultes, même ceux que la litté jeunesse rebute !J’adore ce genre de litté, et j’avoue ne pas en avoir souvent lu de si glauque, ce roman n’est pas adapté aux plus jeunes, c’est clair !! L’auteur ne fait pas dans la dentelle que ce soit dans les situations angoissantes, que les passages gores (gosses qui se font dévorer, les scènes de combat où le sang et plus coulent à flots …), j’avoue avoir sursauté et grimacé plus d’une fois :pUn premier tome que j’ai dévoré en deux jours, tellement il est addictif, on y croise beaucoup de personnages, certains attachants, d’autres détestables, d’autres de qui on se méfie à juste titre ou pas, car l’auteur nous mène en bateau, on se fait avoir en beauté comme les protagonistes, et c’est juste excellent !!Dans ce tome, on suit les pérégrinations de nos deux clans réunis, chacun mené par leur propre chef tout autant charismatique l’un que l’autre, Arran et Blue, qui acceptent de collaborer dans une bonne entente, ils n’ont que quatorze ans mais font preuve d’une grande maturité, on suit également le devenir de Callum qui a refusé de suivre son clan, il préfère rester dans leur première « forteresse », et pour finir, on suit les aventures d’un autre personnage que j’affectionne au plus haut point dont je tairai le nom pour ne pas spoiler ceux qui pourraient être tenté après éventuelle lecture de mon retour !Bref, un premier tome très très prometteur.

Ingrid Dorizon, ambassadrice Le Vent des Livres